Et les lauréats sont…

Voilà ! C’est fini. Merci aux auteurs d’avoir participé et de nous avoir offert ces belles lectures. Il est temps de révéler les 5 lauréats de ce deuxième appel à textes sélectionnés par le jury.

  • Samantha Chauderon
  • Barnett Chevin
  • Alysée Deletre
  • Eva Dézulier
  • Eleyna G.

Rendez-vous prochainement sur le blog pour en savoir plus sur ces auteurs et leurs histoires.

Je reproduis ici la réponse au commentaire d’une participante. Ne voyant pas sa nouvelle sélectionnée, elle a gardé un esprit positif que je tiens à saluer. Je ne saurais que trop vous encourager à garder espoir et à continuer d’écrire. Nombreux sont les auteurs qui ont vu leurs premiers manuscrits refusés. Les premières histoires que l’on écrit ne sont peut-être pas les bonnes, cela ne signifie pas pour autant que le bon manuscrit ne viendra pas. Le plaisir d’écrire doit, selon moi, être plus grand que le désir d’être publié. Si le second amène à baisser les bras, le premier incite à se dépasser.

Le 1er septembre est aussi la date d’anniversaire de Rooibos éditions qui fête sa première année. J’espère sincèrement pouvoir continuer à proposer des appels à textes qui vous plaisent et à publier des livres qui vous feront passer d’agréables moments de lecture. Le premier tome du recueil de nouvelles Comme un poisson hors de l’eau est toujours disponible. Idéal pour (se) faire un cadeau et soutenir Rooibos éditions.

À très bientôt,
Yassine

8 réflexions sur “Et les lauréats sont…

  1. Vous avez raison c’est pourquoi je commence déjà à écrire propre roman peut-être qu’il sera publié, peut-être pas seul l’avenir nous le dira. Au moins j’aurais essayé et je ne le regrette pas.

    J'aime

  2. Je suis heureuse pour les gagnants et partage la déception des perdants mais garde espoir d’un jour publier mon propre livre et mes propres nouvelles. J’espère que vous organiserez de nouveaux appels a texte et joyeux anniversaire.

    J'aime

    1. Merci beaucoup !
      Il faut en effet garder espoir et continuer d’écrire. De nombreux romanciers ont vu leur premier manuscrit refusé, puis le deuxième, puis le troisième. Les premières histoires que l’on écrit ne sont peut-être pas les bonnes, cela ne signifie pas pour autant que le bon manuscrit ne viendra pas. Enfin le plaisir d’écrire doit, selon moi, être plus grand que le désir d’être publié. Le second amène à baisser les bras, le premier pousse au dépassement de soi.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s